Quelques informations précieuses à connaître sur le THCP

Le THCP est considéré comme un phytocannabinoïde récemment découvert, notamment en 2019. Cette découverte a été l’œuvre des recherches effectuées en Italie sur les plantes de cannabis, mais supervisée par le gouvernement. Le professeur responsable des recherches est connu sous le nom de Guiseppe Cannzza. Quelles sont les précieuses informations à connaître sur le THCP ?

Quels sont les effets de THCP sur l’organisme ?

Contrairement à plusieurs autres cannabinoïdes ayant fait l’objet d’études depuis de nombreuses années, la découverte de THCP a été faite récemment. Les recherches scientifiques ne sont pas encore totalement avancées pour donner une vision globale des bienfaits de cette molécule sur l’organisme. Toutefois, vous pouvez voir le site de l’éditeur pour acheter des produits à base de THCP.

Aujourd’hui, les premières études réalisées sur THCP ont permis de mettre en évidence que cette molécule aurait les mêmes effets que le THC. Cependant, il agit rapidement et est très puissant. La différence à ce niveau réside notamment dans la plus grande affinité de la molécule de THCP avec les récepteurs endocannabinoïdes.

De nombreux tests ont été menés sur les rats récemment. D’après les chercheurs en charge de ces études, le THCP aurait des effets semblables au THC. Il s’agit notamment de la baisse de la capacité de mouvement, de la réduction des inflammations, du soulagement de la douleur, etc. Cette molécule sera également capable de réguler l’appétit et de diminuer considérablement le développement des cellules cancéreuses, sans oublier également son pouvoir antioxydant et ses propriétés antiépileptiques.

Par ailleurs, il faut noter que le THCP est une molécule 30 fois plus forte que le THC. Il possède un effet psychoactif particulièrement élevé et plus prononcé. La puissance psychoactive de cette molécule est comparable à celle retrouvée dans la marijuana.

Comment le THCP agit-il sur l’organisme ?

Le THCP se présente comme un endocannabinoïde particulièrement efficace. Il s’agit notamment d’une molécule capable d’interagir avec le système endocannabinoïde de l’homme, notamment les récepteurs CB1 et CB2 disséminés dans le corps. En effet, ces différents récepteurs participent à la régulation de plusieurs systèmes de l’organisme. Cela concerne particulièrement la neurologie, les muscles, les articulations, les inflammations, etc. Voilà l’une des raisons pour lesquelles le THCP est considéré comme une molécule ayant une meilleure affinité avec les récepteurs endocannabinoïdes. Il a la capacité de créer une liaison et de moduler l’activité de certaines fonctions.

Quels sont les effets secondaires de THCP ?

L’un des problèmes de THCP réside dans le fait que cette molécule est difficile à doser. Cela est principalement dû à sa puissance très élevée. Si les précautions ne sont pas prises pendant le dosage, le THCP peut provoquer des effets secondaires similaires à la molécule du THC. Il s’agit notamment de la sécheresse buccale, des vomissements, de la fatigue, etc.